Petite entreprise est devenue grande

En 2008, André Aerts a une idée : livrer des fruits au travail, voilà l’avenir ! En Scandinavie, c’est un grand succès à cette époque alors la question est : est-ce que ça peut marcher chez nous aussi ? ll est convaincu que c'est le cas et son fils Youri y croit aussi : il devient gérant de la nouvelle entreprise : Fruit at Work. Nico, le fils aîné d’André, s’occupe de la comptabilité.

Pour les achats des premiers fruits, père et fils se rendent au Centre européen de fruits et légumes à Bruxelles. Normalement, les (tout) petits acheteurs n’y ont pas accès, mais leur projet suscite tant de sympathie, qu'ils peuvent quand-même passer la grande porte, pour en ressortir avec 1 caisse de kiwis, 1 caisse de bananes, 2 caisses de raisins, 1 caisse de clémentines et 1 caisse de pamplemousses. Vous le voyez : nous ne mentons pas quand nous disons avoir commencé ‘petit’.

Et maintenant nous sommes partis !

L’étape suivante est le recrutement de clients. Comment ? En se rendant dans un parc industriel et en annonçant la bonne nouvelle pour la santé à chaque entreprise. Youri essuie les plâtres et se concentre d’abord sur le Limbourg. Mais les débuts sont toujours difficiles, les clients 'accrochent', mais timidement. Pour réaliser la croissance escomptée, nous devons nous faire connaître et adopter une autre approche, plus efficace. Et c’est ce que nous faisons. Nous n’allons pas la dévoiler : elle fait partie de la cuisine interne de Youri, notre 'master chef’. ;-)

La nouvelle approche est un coup dans le mille, et les commandes affluent. Youri, l’homme à tout faire de Fruit at Work, manque très vite de main-d’oeuvre. C'est pourquoi il recrute Jo Tournel, un homme qui s’y connaît dans la vente de fruits. En été 2010, le benjamin de la famille Aerts, Yannick, a également rejoint l'équipe de Fruit at Work. Yannick, manager d’entreprise spécialisé dans la comptabilité et &la fiscalité, optimise le transport et établit des relations solides avec les fournisseurs et les transporteurs.

Et nous continuons de nous développer

En mai 2012 nous nous chargeons nous-mêmes de l’emballage des fruits, afin de pouvoir contrôler strictement la qualité des produits et de l’emballage, ce qui est crucial. Au début, nous ne disposons que d’une grande boîte, convenant pour 10 kilos de fruits, ce qui est trop grand pour une livraison de 5 kilos. C’est pourquoi nous adoptons aussi une boîte de 5 kilos, que nous pouvons remplir de bien plus belle et meilleure manière. Ensuite, nous allons un peu plus loin et faisons fabriquer nos propres boîtes, portant notre logo et nos couleurs, adaptées à nos exigences de qualité spécifiques.

Dès que l’organisation Fruit at Work est bien implantée dans le Limbourg, nous élargissons notre terrain d’action dans toute la Flandre, mais aussi en Wallonie. Semaine après semaine, des dizaines de nouveaux clients arrivent. Ensuite, nous avons systématiquement poursuivi notre croissance et mis au point tous les aspects de notre entreprise. Aujourd’hui, Fruit at Work fournit des vitamines à plus de 2200 entreprises et nous sommes convaincus que notre organisation dispose encore de nombreuses possibilités de croissance. Nous élaborons sans cesse de nouveaux plans, mais nous n’allons pas vous les révéler, car sinon, il n’y aurait plus de surprise, n'est-ce pas ? Mais sachez-le : the sky is the limit !  ;-)

Retour